Eric Fruteau Augmentation de 60% des Indemnités des Elus

photo« Immoralité et Indécence »

L'opposition Saint-Andréenne a dénoncé l'augmentation des indemnités des élus de 60%, ainsi que des pressions sur les personnels précaires, hier lors d'une conférence de presse.

Jean-Marie Virapoullé et les élus de l'opposition ont préféré tenir une conférence de presse, hier en début d'après-midi, pour dénoncer l'augmentation de l'enveloppe des indemnités des élus de 60%, ainsi que le renouvellement des contrats précaires de trois et de six mois, contre un ans sous l'ancienne majorité.

Chiffres à l'appui, le leader de l'opposition affirme que  « depuis 2002, la somme de 14 319 € est consacrée aux indemnités d'élus. Et en solidarité, le maire et les adjoints donnaient une part aux élus ayant une délégation. Aujourd'hui cette somme globale passe à 23 869€ ce qui représente une enveloppe annuelle en plus de 108 000 € on aurait pu utiliser tout cet argent pour les emplois aidés ou encore l'aide à la mobilité »

Jean-Marie Virapoullé, selon ses calculs, noté que plus de 3 300€ que s'octroie le maire « représentent le maximum de ce qu'il peut prendre. Il est en effet soumis au cumul des mandats et l'ensemble des indemnités ne peut dépasser une fois et demi celles d'un député. L'ancien maire lui était à la limitée inférieure, avec la nouvelle majorité, ils sont dans la limite inférieure. L'augmentation des indemnités est de l'ordre de 60%. C'est tout simplement immoral et indécent à l'heure où les Réunionnais souffrent d'une grosse crise sociale »

«  la devise de Eric Fruteau et son équipe semble être se servir d'abord plutôt que de servir la population. »